Dimanche 17 mai 2020 : Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.



Bonjour à toutes et à tous,

Parallèlement à la suppression des réunions mensuelles et des journées d’action dans les départements de la RATP, la situation sanitaire particulière que nous rencontrons, a contraint l’annulation de nombreuses manifestations :
  • Le Printemps des Assoces qui devait avoir lieu le 28 mars
  • Le Sidaction qui devait avoir lieu le 3 avril
  • La Journée Internationale contre l’homophobie et la transphobie qui devait avoir lieu le 18 mai à la Maison de la RATP
  • La Marche des Fiertés qui devait avoir lieu le 27 juin et
  • La Folsom de Berlin qui devait avoir lieu le 12 septembre.
Cette année encore, Homobus participe à la Journée Internationale contre l’homophobie et la transphobie en publiant cet article sur le Facebook de l’association et le blog, ainsi que sur le Facebook du Comité d’Entreprise de la RATP.
https://www.francetelevisions.fr/et-vous/notre-tele/a-ne-pas-manquer/journee-internationale-de-la-lutte-contre-lhomophobie-et-la-transphobic-2797
https://www.lgbtphobies.org/17_mai_2020_tous_contre_la_violence_en_ligne_contre_les_personnes_lgbtq.html
https://capmagellan.com/17-mai-2020-journee-mondiale-contre-lhomophobie-et-la-transphobie/
Bises à toutes et à tous,

Homobus était dans la rue le samedi 5 et le dimanche 6 octobre, avec le collectif d’associations de l’Inter-LGBT Paris pour recouvrir les tags anti-PMA par de petits cœurs

Les opposants à la PMA manifestent ce dimanche à Paris et demandent l’abandon de la réforme. Pour répondre à leurs slogans, des cœurs fleurissent sur les murs et les trottoirs.

Par Frédérique Hovasse avec MT

Bombe et petit carton à la main, c’est la traque ce samedi matin dans le XVe arrondissement de Paris pour le Collectif Pochoirs pour tous. Un petit commando d’anonymes qui chassent les messages tagués sur le bitume par les militants de la Manif pour tous.
 
@LaManifPourTous ! Tu ne t’attaqueras pas aux rues de @Paris. veille au grain …
 
« C’est dur à vivre parce que l’on voit qu’une partie de la population n’accepte pas nos familles, notre manière de vivre, etc. », raconte une militante qui ne veut pas être reconnue.
 
 

Plusieurs centaines de cœurs dans les rues

Leurs armes : c’est le street art avec les petits cœurs qui recouvrent des messages parfois homophobes. « Cela propage notamment des chiffres qui sont mensongés et qui prônes des slogans qui peuvent être blessants pour la communauté homosexuelle », raconte Mathilde, une autre participante.

À leur passage, la discussion s’engage avec les pours et les coutres. « C’est un sujet grave, sociétal. C’est l’avenir d’enfants qui se joue. Ils ne peuvent pas se défendre, ce sont des enfants. Il faut un vrai débat, et il n’existe pas. Toute voix contre est dite réactionnaire, intégriste, ce n’est pas ça un débat », raconte ainsi une piétonne rencontrée dans les rues de ce quartier.

Depuis l’été dernier, plusieurs centaines de petits cœurs ont recouvert le pavé parisien.
 
Samedi, un Homobussien portait les bombes de peinture et haut les couleurs de la PMA.
 
Dimanche, un Homobussien décolle les messages anti-PMA, qui sont même placardés sur les oeuvres d’art des grilles du Luxembourg.
 
Des heurts se sont produits le dimanche 6 octobre, vers 22h,  lors de la rencontre inattendue de notre groupe avec un groupe d’opposants à la PMA. Aucun adhérent n’est blessé. Nous ne manquerons pas de relayer toute information concernant cette confrontation.

Merci pour la Marche 2019

Bonjour à toutes et à tous,

Le bureau d’Homobus tient à remercier toutes les adhérentes et adhérents qui sont venu nous saluer : Annabelle, Patricia, Nicolas…et celles et ceux que j’oublie…et les anciennes adhérentes et anciens adhérents qui étaient sur le parcours : Benoist, Denis, Olivier, Rodolphe…et celles et ceux que j’oublie…

Merci à toutes nos adhérentes et à tous nos adhérents qui sont venu (du Loiret, du Rhône,…) nous aider pour la décoration du bus et pour les heures de bénévolat.

Merci à nos sympathisantes et à nos sympathisants pour leur implication et leurs encouragements.

Merci pour les MMS et pour cet appel téléphonique de félicitation.

Merci à TF1 pour cette seconde où on voit le bus prêté par la RATP.

Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont oeuvré pour que cette fête soit possible.

Merci aux adhérentes qui étaient présentes et aux adhérents qui étaient présents avant d’aller travailler pour nous aider à avoir assez d’heure de bénévolat et à la décoration du bus.

Merci aux administrateurs du CA d’Homobus d’être venu nous saluer.

Merci à Virginie du CE RATP d’avoir relayé notre action. 

Merci pour Pascal et ENZA qui ont donné à notre action un retentissement médiatique inespéré.

Merci à celles et ceux qui étaient avec nous par la pensée : Jean-Christophe, Mickael, Pascal…et celles et ceux que j’oublie

Bises à toutes et à tous.

Marche des Fiertés 2019

Bonjour à toutes et à tous,

Venez faire la fête avec nous samedi 29 juin.

A partir de 10h, nous serons face au 57 bd du Montparnasse (face à la Pizza Pino) au métro Montparnasse.

Dans le cortège, nous sommes 49 ème sur les 90 chars.

Nous vous rappelons que notre assurance interdit l’accès au char aux adhérents qui ne sont pas à jour de cotisation 2019.

Bises à toutes et à tous.

Homobus est présente pour le 25ème Sidaction

Bonjour à toutes et à tous,

L’association Homobus était présente pour le 25ème Sidaction qui s’est déroulé le vendredi 5 avril sur le site de Lyon-Bercy.

Merci aux adhérents bénévoles qui ont donné de leur temps pour quêter et tenir les stands d’information et de sensibilisation.

Merci à la Médecine RATP du Travail, représentée par Mme JOUANNIQUE et M. CARILLO qui sont passé sur le stand. A l’heure du déjeuner, le docteur JEANNES, spécialiste des questions VIH, était à nos côtés et répondait aux questions des agents.

Merci aux généreuses donatrices et aux généreux donateurs.

Merci aux élèves des ateliers de peinture et de sculpture du Centre Culturel de Dobel, car certaines des oeuvres qu’ils nous ont offertes en 2017, ont été vendues cette année au profit du Sidaction.

Merci au CE RATP, à GIS, à COM, à DIR et à VAL pour les autorisations et l’accueil.

Merci aux agents qui se sont arrêté pour nous féliciter et pour parler avec nous.

Merci aux adhérents de Homobus qui nous ont accompagné par la pensée.

Prochain rendez-vous le lundi 2 décembre 2019.

Bises à toutes et à tous.

Vendredi 12 avril de 9h30 à 13h30. Matinée de sensibilisation au Centre de formation des conducteurs de bus RATP NEF Nouvel Espace Formation à Aubervilliers.

Bonjour à toutes et à tous.

L’association Homobus sera présente vendredi 12 avril de 9h30 à 13h30 au Centre de formation des conducteurs de bus RATP NEF (Nouvel Espace Formation) 26 rue de la Haie Coq 93300 Aubervilliers.

Bises à toutes et à tous.

Homo en banlieue, le combat de Lyes

https://www.francetvinfo.fr/societe/lgbt/video-homo-en-banlieue-le-combat-de-lyes_3174615.html

De janvier à septembre 2018, les dépôts de plainte où apparaît le caractère « homophobe » a augmenté de 15% par rapport à la même période en 2017. Une violence qui s’exprime souvent dans les grandes villes, et aussi en banlieue. Dans certaines cités, afficher sa sexualité peut s’avérer risqué, au point que de nombreux homosexuels décident de se cacher. 

La parole se libère

Univers parfois macho, pression des caïds, harcèlement en ligne… L’homophobie peut se manifester dès l’enfance. Pourtant, la parole se libère peu à peu. Lyes, un jeune homme de Gennevilliers, à l’ouest de Paris, a décidé de porter au grand jour la voix des homosexuels des quartiers. Distribution de tracts, manifestations, il dérange. « Envoyé spécial » a suivi le combat de ce lanceur d’alerte, et raconte le quotidien complexe de gays et de lesbiennes vivant en banlieue.

Un reportage de Paul Gasnier et Dominique Lemarchand diffusé dans « Envoyé spécial » le 7 février 2019.

Remerciement pour la matinée de sensibilisation à Seine Rive Gauche Fontenay

 

Bonjour à toutes et à tous.

Lundi 2 juillet 2018, nous étions au Centre BUS de Seine Rive Gauche Fontenay de 5h30 à 8h30.

L’association Homobus remercie l’équipe du Centre BUS de Seine Rive Gauche pour son accueil.

Merci également à Régine qui m’a supporté toute la matinée et Rodolphe qui nous a véhiculé.

Nous espérons faire une matinée de sensibilisation analogue au Centre BUS de Seine Rive Gauche Croix-NIVERT.

Bise à toutes et à tous.