Anniversaire (Merci Régine)

Il y a 30 ans, le Danemark célébrait les premières unions homosexuelles 

« C’était une cérémonie comme il y en a tous les jours à la mairie mais pour la première fois de l’histoire deux hommes pouvaient la vivre », se souvient, trente ans plus tard, Ivan Larsen, fier d’être l’un des premiers homosexuels au monde à avoir franchi le pas.

Le 1er octobre 1989, le jour même où la loi danoise a autorisé l’union civile entre deux personnes du même sexe, ce pasteur et son compagnon, Ove Carlsen, un psychologue rencontré trois ans et demi plus tôt dans un bar de Copenhague, échangeaient leurs voeux – un événement désormais banal dans le monde occidental mais alors sensationnel.

A la veille de célébrer leurs noces de perle dans l’intimité, ce couple réservé, qui parle d’une seule voix, se rappelle l’effervescence d’un moment « historique ».

C’était un dimanche dans la capitale du royaume scandinave, et Tom Ahlberg, adjoint au maire chargé des mariages, avait exceptionnellement ouvert les portes du majestueux hôtel de ville néogothique pour célébrer les « partenariats » (c’est le terme officiel) de onze couples homosexuels.

Chacun en costume crème, Ove, avec son noeud papillon rose et Ivan, qui en portait un bleu, avaient 42 ans à l’époque et furent les seconds à officialiser leur union, après Axel et Eigil Axgil, 74 et 67 ans alors, deux précurseurs de la cause gay au Danemark aujourd’hui disparus.

Evénement mondial 

« On nous avait dit qu’on pouvait avoir 25 invités dans la salle de la mairie. On en a eu trois », s’amuse Ivan Larsen. « A cause des journalistes », complète son mari. Après la cérémonie, chaque couple fut accueilli par une foule d’enthousiastes rassemblés pour un traditionnel lancer de riz avant de monter dans une calèche pour rejoindre le siège du mouvement LGBT.

En vedette dans plusieurs médias, acteurs d’un show qui contraste avec leur pudeur, Ivan et Ove se sont volontairement mis en avant. « Nous pensions que c’était nécessaire de parler de ce qui se passait au Danemark (…) de faire passer le message: ‘c’est bon et c’est possible' », affirme Ove Carlsen.

Il a fallu ensuite attendre quatre ans pour qu’un second pays, la Norvège, légalise l’union des couples homosexuels.

Pourtant pour ce gaillard qui porte un discret anneau à l’oreille droite, vivre au grand jour son homosexualité n’a pas toujours été une évidence: il a d’abord épousé une femme avec qui il a eu deux enfants, avant qu’un cancer ne bouscule son existence. « Mon ex-femme m’a dit: ‘tu dois vivre ta propre vie' ». Divorcé, il rencontre Ivan avec qui il a écrit l’Histoire. « C’était un acte pionnier de se marier ce jour-là », renchérit Ivan Larsen, dont la voix assurée contraste avec la silhouette gracile. Au Danemark, « jusqu’en 1866, l’homosexualité était passible de la peine de mort et on ne pouvait pas être ouvertement homosexuel avant 1933 », énumère-t-il.

Le Danemark est fier d’être avant-gardiste en matière de moeurs. Mais l’adoption de la loi sur l’union civile n’a été acceptée que parce qu’elle excluait le droit à l’adoption, estime Michael Nebeling Petersen, maître de conférence en sciences humaines à l’Université du Sud-Danemark. « Tant que ça ne touchait pas le royaume symbolique de la reproduction et de la famille, ça allait », avance-t-il.

Selon lui, l’idée des parlementaires était surtout d’offrir une sécurité financière aux homosexuels, en leur permettant d’hériter l’un de l’autre, à l’heure où le sida faisait des ravages.

7.491 unions célébrées

L’union civile, qui offrait les mêmes conditions qu’un mariage en termes de fiscalité et de succession, ne pouvait pas être célébrée à l’église et n’était pas reconnue à l’étranger. En outre, pour la contracter, il fallait qu’au moins un des partenaires ait la nationalité danoise. Entre 1989 et 2012, 7.491 unions auront été célébrées. En juin 2012, le partenariat civil est abandonné et le mariage s’ouvre à tous. Les homosexuels ont désormais les mêmes droits que les couples hétérosexuels et peuvent se marier à l’église, ce que feront dans la foulée Ove et Ivan.

Aujourd’hui une trentaine de pays autorisent le mariage homosexuel. S’ils aspirent à profiter de leur retraite dans leur appartement chaleureux d’un quartier tranquille de Copenhague, les deux hommes s’inquiètent d’une hausse de l’homophobie et prônent l’ouverture. « Il n’y a pas de problème à être homo quand vous êtes pasteur, psychologue ou prof (…) mais il faut être honnête vis-à-vis de votre situation », martèle Ivan Larsen. « Certaines personnes me diront, tu parles toujours d’être homo. Je réponds ‘non, je viens juste de dire que j’ai été au cinéma avec mon mari' », dit-il dans un sourire.

Rédaction avec AFP

La Manif pour tous veut censurer un film pédagogique sur l’homosexualité (vidéo)

La Manif pour tous veut censurer un film pédagogique sur l’homosexualité (vidéo)

CRÉÉ : 06-11-2014 11:54

CENSURE – La Manif pour tous souhaite interdire la diffusion de « Ce n’est pas un film de cow-boys » dans les lycées. Alors que ce film aborde les clichés homophobes et les troubles que peuvent ressentir certains jeunes à propos de leur orientation sexuelle, le collectif s’indigne.

manif film

Cachez cette homosexualité que je ne saurais voir. Après les ABCD de l’égalité, l’expo « Zizi sexuel » à la cité de la science, ou le « plug anal » place Vendôme, les anti-mariage pour tous mènent un nouveau combat contre un film pédagogique sur l’homosexualité. En effet, ils souhaitent désormais faire censurer le court-métrage Ce n’est pas un film de cow-boys, que le Festival du film de l’éducation a choisi de projeter cette année dans les lycées.

Le film de 12 minutes, sélectionné à Cannes en 2012, met en scène quatre adolescents discutant du film Le secret de Brokeback Mountain, comme l’expliquait Yagg mardi. Le but de ce court-métrage ? Mettre en lumière nombre de clichés homophobes. Et aborder les troubles que peuvent ressentir certains jeunes à propos de leur orientation sexuelle.

« Je suis fier d’être la cible de la Manif pour tous »

Il n’en fallait donc pas plus pour réveiller la Manif pour tous. Les anti-mariages homosexuels, qui ont réussi à faire céder le gouvernement sur la loi Famille et les ABCD, ont ainsi envoyé un courrier aux lycées souhaitant diffuser ce court-métrage, primé dans de nombreux festivals. « Ce film ne traite pas d’égalité garçon-filles… nous pensons qu’il n’a rien à faire dans un parcours pédagogique », dénonce notamment le collectif de Loire-Atlantique qui prévient vouloir « mener une vigilance active ».

 Extrait d’un courrier adressé aux chefs d’établissements privés catholiques de Loire-Atlantique

La Manif pour tous veut censurer un film pédagogique sur l'homosexualité (vidéo)

« Ce film parle de tendresse et d’amour, ce n’est même pas militant, il est généraliste et adapté pour tout public », a défendu le réalisateur Benjamin Parent auprès de Yagg. « La seule chose qui peut choquer, c’est le langage très cru des jeunes, mais on parle comme ça dans les cours d’école ». Et d’ajouter : « Eh bien moi, je suis fier d’être la cible de la “Manif pour tous”. Ces gens sont insignifiants et ne représentent pas mes valeurs. Je m’attendais à ce qu’on me tombe dessus ».

Quiz Homobus

Homobus bannière 2011 

fait gagner cinq places de cinéma* à ses adhérents.

   Fotolia 25103317 Subscription XXL

 

1) Avez vous réglé votre cotisation 2014 à Homobus par chèque ou par virement bancaire?

2) En 2013, qu’elle a été la date où Homobus a tenu un stand pour la Journée Internationale contre l’Homophobie et la Transphobie?

3) En 2013, au cours de quel mois est paru un article du Mutualiste de la RATP parlant d’Homobus?

4) Quand a eu lieu la journée de sensibilisation contre les discriminations au terminus des conducteurs RER de la Varenne?

5) Pour 2013, à quelle date a eu lieu la Marche des Fiertés?

6) A l’occasion de quel séjour, Homobus a t’elle fait son devoir de Mémoire?

7) En 2014, à quelle date aura lieu le Printemps des Associations?

8) Quelle est la date exacte de la Manif pour l’Egalité en janvier 2013?

9) Date de sortie du film « Free Fall »?

10) Combien y aura t’il de participants à ce quiz?

 

Merci de renvoyer vos réponses (en précisant bien le numéro de la question) à presidence@homobus.com

                                                                                      * Places valables dans tous les cinémas à toutes les séances.

242742

21 juin 2010

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

21 JUIN 2010


LA RATP TRANSPORTE SES SALARIÉS LGBT

SUR LA LIGNE DE L’ÉGALITÉ


Paris, le 21 juin 2010. Après une avancée notable pour l’égalité des droits entre salariés pacsés et mariés en janvier dernier (voir notre communiqué de presse du 18/01/10), le Groupe RATP poursuit son engagement pour la Diversité.

 

Ainsi, les droits en matière de congés et de couverture sociale, applicables aux salariés ayant conclu un PaCS, ont été mis à jour et augmentés de trois nouvelles dispositions.

 

A compter du 1er juillet 2010, sur le même modèle que le mariage, les partenaires ayant signé un PaCS pourront bénéficier :

  • De congés DOM-TOM
  • De congés pour soin à enfants
  • De l’indemnité au décès pour le survivant du partenaire décédé.

 

Ces nouveaux acquis sociaux viennent par conséquent s’ajouter aux dispositions relatives à la fixation des dates de départ en congés, aux congés spéciaux d’ordre familial ainsi qu’à la couverture sociale des ayants droits.

 

A quelques jours de la Marche des Fiertés parisienne, Homobus salue ce nouvel élan vers une pleine reconnaissance des droits des LGBT dans l’entreprise. Pour autant, il reste encore du chemin à parcourir pour que l’égalité entre homos et hétéros soit effective dans l’esprit de l’ensemble des salariés.

Contact presse :

Philippe GOY – Président d’Homobus

3 mai 2010

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

LANCEMENT ET DIFFUSION DE LA CAMPAGNE

« ENSEMBLE CONTRE L’HOMOPHOBIE »

 

Paris, le 3 mai 2010. Dès le début du mois de mai 2010, le Groupe RATP diffusera officiellement par voie interne l’affiche de la campagne « Ensemble contre l’homophobie », réalisée par l’Association des Lesbiennes, Gays, Bi et Trans du Groupe RATP et de leurs ami(e)s : Homobus.

Cette démarche fait suite aux nombreux témoignages reçus par l’Association du malaise ressenti par les salariés LGBT au travail ; ces retours émanant principalement des secteurs de la maintenance et de l’exploitation.

Homobus s’est investie massivement dans cette campagne : l’affiche a entièrement été conçue et réalisée par les adhérents d’Homobus. Sa diffusion au sein de la RATP est le fruit d’une collaboration pérenne entre le Président de l’Association et la Direction du Groupe, notamment le département de Gestion et d’Innovation Sociale.

L’affiche « Ensemble contre l’homophobie » – qui a mis un an à voir le jour – sera enfin visible des 45.000 salariés du Groupe RATP. Editée à 2.500 exemplaires par l’entreprise, elle sera diffusée dans tous les attachements du Groupe, accompagnée d’une lettre de la Direction de G.I.S. L’affiche figurera aussi dans tous les restaurants d’entreprise et les points de vente gérés par le Comité Régie d’Entreprise (C.R.E).

 

Une présence dans les médias du Groupe RATP et du C.R.E

Pour promouvoir la campagne « Ensemble contre l’homophobie », les médias internes du Groupe (magazine d’entreprise et intranet) ont été mis à contribution, par la diffusion d’articles. L’Association et sa campagne « Ensemble contre l’homophobie » y sont ainsi mises en avant.

La Direction a ainsi décidé de communiquer sur les avancées sociales offertes en janvier dernier aux couples pacsés (voir notre communiqué de presse du 28 janvier 2010).

Le magazine du C.R.E a également consacré un article à ce sujet.

 

Homobus au Siège du Groupe le 17 mai 2010

A l’occasion de la Journée Internationale contre l’Homophobie (I.D.A.H.O.), l’Association tiendra un stand au Siège de la RATP (54 Quai de la Rapée), de 8h à 15h. Elle sera accompagnée de représentants de SOS Homophobie, de Rainbhopital et de l’Inter LGBT.

Cette action s’inscrit dans les objectifs de la campagne : sensibiliser les salariés à l’homophobie présente au sein de leur entreprise, ainsi que faire connaître l’Association au plus grand nombre.



Contact presse :

Philippe – Président d’Homobus

La Slovénie accorde une quasi égalité des droits aux couples gays et lesbiens

Article paru sur yagg.com

 

drapeau-slovenie.jpgNouvelle avancée pour les couples gays et lesbiens en Slovénie. D’après une information publiée hier sur le site GGG.at, les parlementaires slovènes viennent d’apporter de substantielles modifications au Code qui régit le droit familial, en améliorant notamment la loi sur les unions civiles (en slovène «Registrirana istospolna partnerska skupnost») et en accordant aux couples qui les contractent une quasi égalité des droits avec le mariage.

 

LE NOUVEAU CODE DE LA FAMILLE PERMET L’ADOPTION PARTIELLE

Le parlement vient d’amender les lois qui régissent le droit familial en accordant dorénavant davantage de droits aux couples du même sexe qui contractent une union civile. La coalition de centre gauche actuellement au pouvoir souhaitait au départ modifier le Code de la famille en accordant une égalité de droits totale aux couples de même sexe, suivant ainsi les jugements de la Cour constitutionnelle du pays. Et cela concernait également le droit à l’adoption. Mais, suite aux pressions marquées et aux blocages de l’opposition, il lui a fallu faire machine arrière et n’accorder que des droits partiels à l’adoption: seuls les enfants engendré-e-s par le ou la partenaire pourront être adopté-e-s. Si selon le gouvernement, la nouvelle loi sur l’adoption règlera la plupart des cas existant dans la réalité, les associations gays et lesbiennes se montrent déçues. D’autre part la dénomination «mariage» reste réservée aux couples hétérosexuels. Au départ, le gouvernement souhaitait modifier la définition légale du mariage pour en faire une union entre deux personnes adultes libres et consentantes. Reculade aussi sur ce point.

 

REFERENDUM ANNONCÉ

Le compromis a été adopté avec une courte majorité. Mais les opposants n’ont pas pour autant laissé tomber les armes. Ils ont déjà récolté suffisamment de signatures pour que le nouveau Code de la famille soit soumis à referendum. Une initiative populaire, qui a pris le nom de Pour la famille et les droits des enfants, et qui est comme on l’imagine soutenue par l’Église catholique, a déjà réuni 32000 signatures, alors qu’il n’en faut que 2500 pour qu’un referendum soit organisé.

 

Le pessimisme est hélas de rigueur: en six mois, le gouvernement vient de subir cinq revers par voie référendaire. Reste cependant le recours à la Cour suprême: le gouvernement peut essayer de faire empêcher le referendum par la Haute Cour, au motif de l’égalité des droits, et on sait que la Cour a déjà rendu des jugements qui lui sont favorables.

 

À suivre.

Marche des Fiertés 2011 de PARIS: rejoignez-nous autour du char HOMOBUS !

Affiche-10-ans-HomobusA l’occasion du 10ème anniversaire d’Homobus, je tiens à saluer et à remercier toutes celles et ceux qui se sont investis aux côtés de l’association et qui l’ont accompagnée dans les diverses opérations qu’elle a menées au cours de ces dix années.

Vous avez contribué à l’essor de l’association et à sa médiatisation. Grâce à vous, Homobus fête ses 10 ans aujourd’hui.

Encore merci pour votre implication, votre travail, votre énergie, le temps que vous nous avez consacré et à votre esprit de militantisme.

 

Membre du COLLECTIF HOMOBOULOT, HOMOBUS défilera au milieu des chars de COMIN’G (Ministère des finances), ALGO (Ministère des affaires étrangères), MOBILISNOO (Orange-France-Télécom), GARE! (SNCF), HOMOSFERE (Groupe SFR), ENERGAY (Industries électriques et gazières) et occupera la 32ème position (Bd des Invalides Après l’arrêt de bus Duroc, ligne 28).

HOMOBUS est consciente qu’il reste encore un long chemin à parcourir pour que l’égalité entre les homos et les hétéros soit une vraie réalité et pour que chaque salarié y soit sensibilisé.

Dans les années à venir, nous continuerons à lutter pour la reconnaissance des droits des salariés Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Transgenres.

Homos, Hétéros, rejoignez-nous autour de notre cher et fidèle Bus SC10 !

Nous vous attendrons avec notre DJ pour un moment de Dance à faire trembler les rues de la capitale, à partir de 14 heures.

A 16h30, trois minutes de silence : les chars s’arrêteront et la musique s’interrompra pour rendre hommage aux victimes du SIDA et pour rappeler qu’il y a plus de 7 000 nouvelles contaminations de VIH chaque année.

Homobus a pour objectif de participer à la prévention contre les Infections Sexuellement Transmissibles. Nous distribuerons des préservatifs au cours de la Marche.

Un kiss-in géant conclura la Marche des fiertés 2011 sur la place de la Bastille à 20h.

RENDEZ-VOUS À MONTPARNASSE – 14H

Contact presse :

Jean-Yves LONGUET

Président d’Homobus

ASS-HOMOBUS@ratp.fr

Homobus aime… Homobus vous emmène : « Taste My Lips 3 »

afficheTASTELe samedi 2 Juillet 2011, à partir de 23h00 au Red Light & Brasil tropical (Paris/Mont­parnasse), Vous êtes convié une nouvelle fois à une soirée de folie : « Taste my Lips 3 »    avec deux ambiances :


Room 1 : ELECTRO , HOUSE , CLUBBING : DJ J.S.P – GIANNI VINCENZO (Live Percu) – SLIM MILS


Room 2 : HIP HOP , RN’B, REGGAETON , GENERALISTE – DJ AIK – DJ FIRSTIME – DEEJAY 2LATE SHOW BODY PAINTING animé par la prestigieuse agence « Backstage Agency » spécialiste en maquillage professionnel.


Tarifs : Préventes : 15€ + 1 Conso – Les offres en lignes vous sont proposées en séries limitées, n’attendez donc pas plus longtemps !! DES MAINTENANT SERIE LIMITEE :


http://www.placeminute.com/?details_prevent&Evenement_ID=703

 

DEF2

DOS DECOUPE def

 

Show me, Try me, Lick me,But just TASTE MY LIPS

Venez plonger vos lèvres dans ce cocktail explosif !!!!!!